L A N A  K O Z
IG: @lana.koz

Photographier des humains nécessite une bonne dose d’humilité de la part du photographe. 

 

La créativité, en particulier dans un contexte de photographie de nu artistique, devrait être un don partagé entre le modèle et le photographe. On a beau imaginer les plus belles poses, si le modèle s’ennuie, il ne se passera rien. Le photographe doit compter sur la créativité du modèle pour faire avancer ses idées et en trouver de nouvelles. Faire une proposition un peu floue, mais inspirante; poser un défi dans la zone proximale de développement du modèle; créer un contexte déstabilisant, mais stimulant; faire des erreurs, voilà ce qui mènera à une oeuvre nouvelle, personnelle.

 

Il y a la vision du photographe, mais tout aussi importante, il y a l’interprétation du modèle. Une collaboration entre les créativités de chacun. Il faut juste savoir bien s’entourer.

 

C’est dans cet esprit que j’ai abordé ma session avec Lana. 

La session a été divisée en 7 séries. Cliquez sur les images pour voir l'ensemble des photos de chaque série.

12 photos issues de cette session sont publiées dans l'édition #47,  juillet 2022 du magazine ION